Hervé Bohnert travaille sur des photographies dont il ne sait rien. Elles sont simplement des images d’inconnu(e)s seul(e)s ou en couples (marié, communiant) ou de groupe (classes, familles; etc.). Il leur donne un masque sous le masque de la photographie. C’est alors une fiction que nous avons à considérer en insistant sur le fait que toute photographie est toujours une fiction.

Germain Roez